Menu
Facebook Twitter email

Entretien de S.A.S. le Prince avec les post-doctorants du programme de recherche d’ITER

Lundi 11 mai 2020, S.A.S. le Prince Albert II, S'est entretenu en visio-conférence depuis le Palais princier avec les cinq post-doctorants promotion 2018-2020 du programme de bourses postdoctorales d’ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor).

Consortium créé en octobre 2007 sous l'égide de l'Agence Internationale de l'Énergie Atomique (AIEA), le projet ITER regroupe les pays de l'Union Européenne, le Japon, la Chine, les États-Unis, la Fédération de la Russie, l'Inde et la Corée du Sud. D’autres pays et organisations internationales sont également partie prenante par le biais d’accords de coopération technique, protocoles d’entente et associations.

L’accord ITER a été signé en novembre 2006 et l’Organisation a été ratifiée par tous les membres en octobre 2007.

ITER est un projet de recherche et de développement qui se concrétisera, à terme, par la construction d'une centrale nucléaire à fusion située à Cadarache, en France.

Ce projet aspire à démontrer la faisabilité technique de la fusion nucléaire comme nouvelle source d'énergie, renouvelable, fiable et respectueuse de l'environnement.

Dès 2008, la Principauté de Monaco s’est associée à ce projet par la signature d'un accord financier (renouvelé en 2018) qui prévoit le financement de travaux de recherche de post-doctorants.

La Principauté est le seul pays à subventionner la recherche au travers de bourses qu'elle verse chaque année pour financer les travaux de cinq post-doctorants regroupés en promotion d’une durée de 2 ans.

Le programme de bourses postdoctorales Monaco / ITER permet aux jeunes chercheurs de participer à l'un des grands défis scientifiques et techniques du 21e siècle et de travailler en étroite collaboration avec des experts de premier plan en science et technologie de la fusion dans un cadre international unique.

À l’occasion de cette visio-conférence, le Prof. Bernard Bigot, Directeur-Général de l’Organisation ITER, a exprimé sa gratitude envers S.A.S. le Prince pour le mécénat versé par la Principauté de Monaco et le soutien continu à ITER. Le Dr Tim Luce, Chef de Département Science d’ITER, a ensuite effectué un point de situation de l’évolution du projet ITER à l’attention du Souverain.

Puis, S.A.S. le Prince Albert II a pu échanger avec les cinq post-doctorants sur l’avancée de leurs recherches pour ITER selon leur domaine respectif :

  • Mme Joyeeta Sinha (Inde) “Plasma initiation and synthetic diagnostic for ITER First Plasma Operation”.
  • M. Jae-Sun Park, 30 ans (Corée du Sud) Monaco Fellowship Programme Activity Report .
  • M. Javier Artola, 28 ans (Espagne) Simulation of Vertical Displacement Events (VDEs) at ITER.
  • M. Satoshi Togo (Japon) “Analysis of radial plasma transport after pellet injection with the gyrokinetic code suite, XGC”.
  • M. Jonathan Coburn (Etats-Unis) “ITER First-Wall Energy Deposition During Plasma Disruptions and VDEs“.

 

Entretien de S.A.S. le Prince avec les post-doctorants du programme de recherche d’ITER